Les réformes financières (1982-1985)


Vingtième siècle 138, avril-juin 2018
1983, un tournant libéral ?

Florence Descamps, Laure Quennouëlle-Corre, et al.

Avec ce dossier, la revue Vingtième Siècle revient sur ce qui a longtemps été considéré comme le tournant de la rigueur et le début de politiques  » néolibérales  » en France, et replace le plan de mars 1983 dans son contexte national et international. En croisant des approches d’histoire politique et d’histoire économique, à partir de sources inédites, les auteurs se demandent si les ministres socialistes et les experts du ministère de l’Économie et des Finances ont pris ce virage par conviction, par contrainte ou par pragmatisme.

Du ministère de Pierre Mauroy à celui de Pierre Bérégocoy en passant par celui de Jacques Delors, la chronologie de ce moment politique offre des ruptures décalées et des continuités inattendues.

Sommaire

  • Jean-Charles Asselain : L’incartade socialiste de 1981
  • Florence Descamps : Les technocrates et le tournant de 1983
  • Mathieu Fulla : Quand Mauroy résistait au « néolibéralisme »
  • Laure Quennouëlle-Corre : Les réformes financières (1982-1985)
  • Bertrand Blancheton : L’impossible réforme de la Banque de France
  • Laurent Warlouzet : La crise financière française vue d’Europe

Éditeur : Sciences Po les Presses