Les femmes qui comptent

Dans la banque et la finance XIXe -XXIe siècles

Journées d’étude – Le 5 et 6 décembre 2018 – Université Paris Nanterre (Bâtiment Max Weber)

Organisées par Laure Quennouëlle-Corre (CRH/Grhéco) et Sabine Effosse (IDHES/Paris Nanterre)

Pour cette première manifestation de notre programme de recherche, le thème « les femmes qui comptent » s’entend à double sens : à la fois celles qui font les comptes et celles qui ont de la valeur, qui prennent de l’importance en tant que salariées. Cette première manifestation s’intéresse donc aux femmes qui travaillent derrière les guichets bancaires et financiers, entendus au sens large : banques, services postaux, administrations financières, …
En croisant des approches d’histoire du genre avec celles relevant de l’histoire d’entreprise, d’histoire sociale et du travail, sans oublier l’histoire syndicale, il s’agit ici de faire un état de la recherche sur le personnel féminin en posant trois séries de questions. Quels ont été les obstacles et les accélérateurs de la carrière des femmes dans les banques, plus particulièrement quel a été le rôle de la formation ? Y-a-t-il eu des fonctions genrées au sein des établissements et comment ont-elles évolué ? Le « plafond de verre » s’est-il révélé plus bas et plus étroit que dans d’autres secteurs d’activité et à partir de quand s’est-il élevé ? Ces trois axes permettront de s’interroger sur les grandes scansions chronologiques du XXe siècle qui ont contribué à forger le marché de l’emploi féminin dans le secteur (guerres, crises, mutations économiques et sociétales).

Au sein de ces journées qui présentent l’état de la question en France mis en perspective avec des travaux portant sur des pays européens, trois axes seront présentés : 1) le rôle de la formation professionnelle dans les carrières féminines 2) l’identification de fonctions et de services genrés au sein des établissements bancaires et financiers 3) la question du « plafond de verre » et de son éventuelle spécificité dans le secteur bancaire.

Programme

Mercredi 5 décembre 2018

14H15 – Introduction

  • Sabine Effosse (Paris Nanterre, IDHES)
  • Laure Quennouëlle-Corre (CNRS, CRH)

14H 30 -17H30 – Aides et freins à la promotion des employées

  • Présidence : Sabine Effosse, Université Paris Nanterre

Behind the counter. Female inroads, obstacles and careers in the Swedish commercial bank sector, 1885-1937.

  • Maria Stanfors (Lund University, Suède)

Les femmes dans les établissements de crédit dans les années 1920.

  • Cecile Omnès (Professeur dans l’enseignement secondaire)

Pause

Les femmes et l’école de Vichy de la Société générale (1960 – 1983). De l’accès à la formation interne à la construction identitaire.

  • Nicolas Divert (Paris Est Créteil, LIRTES)

La formation continue dans la banque : quelle place pour les femmes ? L’exemple de la Société générale dans la seconde moitié du XXe siècle.

  • Marianne Thivend (Lyon 2, LARHRA)
  • Marine Mounier (ENS Lyon)
Jeudi 6 décembre 2018

10h -12h00 – Des fonctions genrées ? Études de cas.

  • Présidence : Herrick Chapman (New York University)

The Rise of Automation and Female Clerical Labour in the British Financial Services Industry 1900-1950.

  • Mark J. Crowley (Wuhan University)

Les mécanographes dans les banques : Genre, qualification et mouvements sociaux.

  • Cédric Neumann (Paris Nanterre, IDHES)

Mécanographes et informaticiennes dans les banques

  • Pierre Mounier-Kuhn (CNRS, Paris-Sorbonne)

14h00 – 16h00 – Le plafond de verre dans les institutions bancaires et financières

  • Présidence : Herrik Chapman (New York University)

Emplois, qualifications et salaires des femmes employées dans la banque : une analyse à partir des conventions collectives.

  • Laure Machu (Paris Nanterre, IDHES)

Les femmes cadres au ministère des Finances 1939-2000 : le plafond de plomb

  • Florence Descamps (EPHE, PSL)

La promotion des femmes dans les grandes banques françaises au tournant des années 1970-1990.

  • Laure Quennouëlle-Corre (CNRS, CRH)

16h30-18h00 – Table ronde : Femmes banquières, femmes entrepreneuses : Où en est-on aujourd’hui du plafond de verre ?

Modératrice : Laure Quennouëlle-Corre (CNRS/CRH)

  • Ariane Obolensky (ancienne présidente de la FBF et ancienne vice-présidente de la Banque européenne d’investissements)
  • Marie-Claire Capobianco (membre du Comex et directrice des Réseaux France à BNP Paribas)
  • Elisabeth Eychenne (directrice générale du Crédit Agricole Franche-Comté)
  • Sophie de Nadaillac (associé gérant du groupe Lazard Frères)
  • Sylvie Rémond (membre du Comité de Direction et directrice des Risques du groupe Société Générale).

Informations pratiques

Inscription obligatoire
  • laure.corre@noos.fr
  • sabine.effosse@parisnanterre.fr
Lieu

Université Paris Nanterre – (Bâtiment Max Weber) – salle de conférence
200 avenue de la République – 92001 Nanterre
RER A ou Ligne L (SNCF) : station « Nanterre Université »